Semaine 23: Le Palais de Glace

© Raphaël Charuel – Le Palais de Glace.

– Qui l’eut cru, pour la première fois dans l’Histoire du Cadeau du Vendredi, c’est à égalité de 4 contre 4 que s’est soldé le choix de la photo de cette semaine. Après discussion des deux associés, c’est vers la photo de Raphaël, “Le Palais de Glace“, que s’est tourné le choix.

C’est aux confins de la région que nous voyageons cette fois, à la limite entre Ardèche et Gard, où, près d’un paisible petit village de caractère, se cache cet aven. Le gouffre bien dissimulé est accessible par un puits de 50 mètres fort technique à équiper et à parcourir. C’est là bien la définition d’un aven ou d’un gouffre: un réseau pas forcément étendu en développement, dont l’accès depuis la surface se fait par un puits vertical. C’est donc tout au fond que ce cache cette merveilleuse salle entièrement naturelle, dont la voûte et une partie du sol sont couvertes de concrétions. Ces formations résultant des dépôts calcaires charriés par les gouttelettes d’eau s’infiltrant à travers la roche sont présentes dans de nombreuses cavités. Mais celles rencontrées ici, ces stalactites et excentriques, sont exceptionnelles par leur nombre et leur couleur. Ce rouge présent dans la terre de tout le secteur témoigne des minéraux qui le composent. L’aspect de glace est donné par ce nombre infini d’excentriques, fines comme de la dentelle, qui rayonnent autour des centaines de stalactites qui ornent la voûte.

Mais le temps d’émerveillement n’est pas long, à peine arrivés, c’est déjà l’heure de la remontée. C’est encore au prix de multiples efforts que se fait la remontée, dans une atmosphère légèrement appauvrie en oxygène suite à la décomposition de micro-organismes et de végétaux associée à une mauvaise ventilation. Nous laissons donc sous nos pieds ce palais de glace qui ne sera au moins pas la demeure d’un quelconque dirigeant élu… Le retour à la surface est toujours difficile!

Bon week-end et à la semaine prochaine!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *