Raphaël Charuel à l’honneur avec Spéléo-Mag!

Aperçu de l'article de Raphaël, dans le Spéléo-magazine n°99!

Aperçu de l’article de Raphaël, dans le Spéléo-magazine n°99!

-Ce mois-ci, nous mettons à l’honneur Raphaël Charuel, photographe à La Boîte A2, la boîte à photos des entreprises en Auvergne-Rhône-Alpes. Dans le dernier numéro de Spéléo-Magazine, vous retrouverez un article concis et documenté sur les carrières de la région parisienne.

Il y a quelques temps, en 2016, nous mettions en lumière le travail de Raphaël Charuel sur les carrières, “Un Musée sous la Terre”. Ce travail consiste, par une mise en scène lumineuse, à montrer des paysages souterrains miniers, mettant en évidence les divers vestiges ou simplement espaces que ces endroits recèlent. C’est d’ailleurs ce travail qui, pour sa facette alpine, a donné lieu à l’exposition collective “L’Or Gris des Alpes”. Exposition que vous pourrez retrouver prochainement à Grenoble. Ces vestiges souterrains nous font poser des questions, celles de l’utilisation, du réinvestissement des espaces vides, de l’argent qui dort, celui investi par des sociétés d’exploitation et qui finalement reste enfoui sous terre, ou encore de la pollution des sols. Ou tout simplement aussi la question d’un appel à la méditation et au calme dans un lieu à la fois si proche et si loin de la civilisation quotidienne.

C’est donc après une rencontre minière entre Serge Caillault, rédacteur en chef de la revue et Raphaël Charuel, que cet article a pu voir le jour. Car les galeries naturelles ne constituent pas l’apanage de la spéléologie, qui signifie l’étude de toute cavité souterraine, l’étude des cavités anthropiques, comme les mines ou les carrières, trouve tout autant sa place dans la spéléo, bien que sa pratique soit minoritaire au sein des clubs et de la Fédération.

Ce travail sur les carrières souterraines et d’autres lieux insolites, Raphaël le poursuit aussi depuis quatre ans sur un photoblog, infraordinaire.com, sur lequel il publie régulièrement la quintessence de ses missions photographiques. En tant que technicien et scientifique de formation, il étudie aussi activement l’histoire et l’évolution des mines et carrières de l’Isère au sein d’un club, le SGCAF, et du CDS38 en tant que responsable de la commission concernée.

Mais ce serait oublier les origines parisiennes de Raphaël que de ne pas rappeler ses explorations et recensements de cavités souterraines d’Île-de-France et de Picardie. C’est d’ailleurs sur ce thème que porte l’article de Spéléo-Magazine N°99. Tout ce parcours, il le doit beaucoup à la SEADACC et à certains de ses membres qu’il ne manque pas de remercier chaleureusement dans l’article! C’est depuis 2012 que Raphaël est adhérent à l’association qui a réaménagé les anciennes carrières de l’hôpital Cochin et met en valeur leur historique par un circuit d’un kilomètre! Il y a appris au cours des diverses sorties organisées différentes techniques d’exploitations des carrières, a fait la connaissance de nombreux ouvrages écrits sur le sujet, et a rencontré d’éminentes personnalités.

Bref, La Boîte A2 vous invite à lire ce numéro de Spéléo-Magazine, qui en plus des deux double-pages consacrées au carrières regorge de plein d’articles intéressants notamment sur le gouffre de la Rasse, l’expédition Black Hole sur plusieurs cavités en Papouasie, ou encore un compte rendu d’exploration dans un des plus grands réseaux naturels des Alpes, aux portes de Grenoble: celui de la dent de Crolles.

Enfin, Raphaël remercie encore tous ceux déjà cités qui ont permis à l’article de voir le jour: les membres de la SEADACC, Cécile, Jean-Luc, ainsi que les personnes et copains qui l’accompagnent régulièrement sous terre en région parisienne, Claire-Agnès, que nous connaissons bien, et aussi Emmanuel, Julien, Nicolas et Kévin tant qu’ils ne craquent pas pendant les temps de pose interminables! Que soient remerciés bien sûr Serge pour la publication de cet article, et Céline du SGCAF sans qui nous ne pourrions organiser de belles sorties dans une certaine mine de Savoie!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *