Semaine 38: Tout droit sortie du grenier

La Voie des Finances ©Raphaël Charuel

La Voie des Finances ©Raphaël Charuel

C’est ex-aequo que s’est terminée la session des choix sur les facebooks de La Boîte A2, et de Claire-Agnès et Raphaël. Ainsi, comme Claire-Agnès a pu présenter quatre fois de suite son cadeau du vendredi, il a donc été décidé que cette fois ci Raphaël montrerait son travail. Et ça tombe bien, car il venait justement de retrouver sa photo La Voie des Finances, qui dormait depuis 6 ans sur son disque dur. Tout droit sortie du grenier du photographe d’architecture quelque peu spécialisé en souterrain! Explication.

On le sait, Raphaël connaît bien le métro de Paris depuis son enfance, on l’a dit ou encore . Il lorgnait la fenêtre en quête d’en savoir plus sur le métro, ses stations fantômes, ses voies de service, ou encore des recoins comme celui-ci, qu’on imaginerait pas.
C’est en 2010 qu’une rencontre avec un lapin du métro (mais pas le rose!) lui permet de découvrir un certain nombre de ces endroits, comme celui que l’on présente aujourd’hui, la voie des finances.

Pour savoir de quoi il s’agit, quel est ce drôle de nom préfigurant des inspecteurs des impôts sur des rails, il faut remonter en 1906. La station Gare de Lyon, alors uniquement traversée par la ligne 1, est équipée au mois de Juillet d’un embranchement permettant la circulation d’une navette vers la station Quai de la Râpée se situant à quelques encâblures. Également non loin de là trône le siège de la Compagnie du Métropolitain de Paris, sur le quai de la Râpée. Un palais industriel hélas disparu dans les années 1990 au profit d’un bâtiment beaucoup moins glamour… En tant que siège social, tous les tickets de métro y sont édités, et les recettes obtenues y sont centralisées. Alors pourquoi ne pas convoyer ces choses par le rail?

C’est en 1937, après une léthargie de 30 ans -la navette Gare de Lyon à Quai de la Râpée arrêta son service au bout de 5 mois-, que la CMP eu l’idée de faire circuler un train tous les soirs chargé de l’acheminement des tickets et du rapatriement des recettes, les boîtes à finances, dans plusieurs stations. Une fois le train arrivé sur le fameux raccord, il s’arrêtait au beau milieu où était disposé un quai. Des ouvertures aménagées dans le tunnel permettaient de faire passer les chariots contenant les boîtes dans une galerie juxtaposée, celle-ci même où la photo a été prise! Là, un petit train minier à voie étroite (“Pin-Pin!”) prenait le relais jusqu’aux sous-sols du siège social de la CMP qui devint la bien connue RATP en 1949. Vous n’avez rien compris? C’est normal! Vous pouvez aller sur le site du lapin en question, karodaxo.fr, où un article traite de cette bien curieuse installation.
Ce va et vient souterrain de boîtes à finances perdurera jusqu’en 1967, deux ans après la sortie du film “La Grosse Caisse” (A.Joffé, avec Bourvil et Paul Meurisse entre autres). Que ce soit lié ou non, la faible durée entre le braquage du train par le fameux comédien et la fin de sa circulation ne peut qu’être soulignée.

Ces installations ont alors retrouvé leur sommeil. Enfin, pas trop quand même, car une annexe du centre de formation (la métro-école) a été installée sur ce raccordement entre la 1 et la 5. Là où les vieux coucous des autres lignes servent aux crash-tests des jeunes conducteurs en quelque sorte. La ligne des finances en elle-même a été considérablement rabotée lors de la construction du siège actuel de la RATP (et de la ligne 14 filant quelques dizaines de mètres au dessous). Seulement une trentaine de mètres fut épargnée du béton. Au fond de la photo la porte étanche donne accès à un poste d’épuisement. Ce genre d’installation, courante dans le métro parisien, permet de renvoyer vers les égouts les eaux d’infiltration préalablement drainées dans un bassin.
Et nous aussi, nous sommes épuisés. Mais au lieu de nous renvoyer dans les égouts, pour nous, ce sera le week-end!

Et merci au lapin du métro pour la visite!!

2 thoughts on “Semaine 38: Tout droit sortie du grenier

  • A propos de la rame a finances..un braquage avait eu lieu peu de temps apres la sortie du film ‘la grosse caisse’….par un couple…peu experimenté…j.aimerai avoir plus de précision..??il faut savoir que la ratp n.avait pas autorisé le tournage du film..dans ces iinfrastructures…hélas…!!..seules quelques prises de vues de l.extérieur agrémentent cet excellent film…

    • Bonjour,
      Tout à fait, on peut voir dans plusieurs passages du film qu’il s’agit de décors reconstitués ou de maquettes!
      À propos du braquage qui a eu lieu après la sortie, nous n’étions pas au courant. Le scénario a sans doute suscité l’imagination de quelques uns!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *