Semaine 61 : Le panier aux œufs

©Claire-Agnès Villeneuve - Des miettes d'oeufs

©Claire-Agnès Villeneuve – Des miettes d’oeufs

 

– L’œuf est un des produits de base de notre alimentation, omniprésent dans notre quotidien, notre culture. Il est l’objet de nombreuses expressions, de nombreux conseils de grands-mère ou de copines. Photographe spécialisée en lumières artificielles en région de Grenoble, Claire-Agnès Villeneuve en a fait un des thèmes de sa série l’Amour avec un grand U qu’on peut retrouver ici. Focus sur les expressions les plus célèbres autour de l’un des produits alimentaires les plus anciens à nos cotés – et pas besoin d’oeufs de cent ans pour ça ! –

Si l’œuf est omniprésent dans notre alimentation (désolé j’écarte de ma sélection les végétaliens et les vegans mais je vous aime fort et on se fait une salade quand vous voulez !) il l’est presque autant dans notre langage et dans nos expressions.

Il y a des œufs qui sont donneurs de conseils :

Ainsi dans l’expression “marcher sur des oeufs”, on nous annonce être dans une situation délicate, ou il peut être difficile d’en sortir indèmne… Ce à quoi malignement on répondra “qu’on ne peut pas réaliser d’omelette sans casser d’oeuf”, et donc qu’on ne peut pas entreprendre une action sans risquer d’avoir à subir des pertes.

Il y a également l’expression “mettre tous ses œufs dans le même panier”, ce que l’on déconseille en général puisque ça signifie mettre au même niveau ou dans la même situation plusieurs personnes/choses (mais oui souvenez-vous quand on vous prenait à parti pour savoir qui avait commencé à taper l’autre, c’est exactement cette situation).

Une expression moins connue et qui peut attester de la constante présence de ce dernier est “c’est comme l’oeuf de (Christophe) Colomb, il fallait y penser”. Cette expression se dit d’une réalisation qui paraît simple mais qui suppose une idée ingénieuse.
Une légende veut que des détracteurs de Colomb lui disputassent l’œuvre de son génie, en objectant que rien n’était plus facile que de découvrir l’Amérique. « Vous avez raison, leur dit le navigateur. Alors je ne me glorifie que du mérite d’y avoir songé le premier. » Prenant alors un œuf dans sa main, il leur proposa de le faire tenir sur sa pointe. Nul n’y parvint. Colomb prit ensuite l’œuf et le fit tenir sur sa pointe, qu’il aplatit en le posant. Oh! s’écrièrent-ils alors, rien n’est plus facile. — J’en conviens, messieurs, mais vous ne l’avez point fait, et je m’en suis avisé seul. Il en est de même de la découverte du Nouveau Monde. Il y fallait songer. »

Il y a également des œufs qui se veulent plus moralisateur, plus sentencieux :

En France on connait tous l’expression “Qui vole un œuf, vole un bœuf”, qu’on se sera amusé à reprendre pour “Qui vole un œuf ferait mieux de voler un bœuf”. Mais on retrouve aussi des expressions en Chine “Il faut se garder de tuer la poule pour avoir l’œuf” qui nous rappelle le conte de la poule aux œufs d’or ou encore “quand la pierre tombe sur l’œuf, pauvre œuf. Quand l’œuf tombe sur la pierre, pauvre œuf.”. Au Québec on dira qu”on ne demande pas à un cheval de pondre un œuf” tandis qu’au Tadjikistan on s’entendra dire que “tu ne manges la poule qu’une fois mais son œuf, tu le mange cent fois”.

©Claire-Agnès Villeneuve - L'amour c'est comme marcher sur des œufs

©Claire-Agnès Villeneuve – L’amour c’est comme marcher sur des œufs

 

Et pour finir, faisons un peu le tour d’artiste qui auront su dédicacer l’œuf :

“L’amour est un oeuf frais, le mariage est oeuf dur et le divorce, un oeuf brouillé”. Père D’Oliban

“Une poule est l’artifice qu’utilise un oeuf pour produire un autre oeuf”. Umberto Eco

“Le passé est oeuf cassé, l’avenir est un oeuf couvé”. Paul Éluard

Mais si l’avenir est un oeuf couvé, le week-end peut-être aussi !!

Bon week-end à tous et à la semaine prochaine !

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *