Semaine 70 : La viande  dans l’âme

Semaine 70 : La viande dans l’âme

– Avec un peu de patience, le cadeau de vendredi arrive ! Cette semaine c’est Claire-Agnès Villeneuve qui l’emporte avec une photo en surimpression qui a de quoi clouer le bec… Non, non point de cocorico français dans cet article, nous allons plutôt tenter de se pencher sur la viande… et sa consommation. Le sujet[…]

Semaine 69: Sens Dessus-Dessous

Semaine 69: Sens Dessus-Dessous

– Parce que pour vous, vous pensiez que cela s’écrivait comment? “Sans” Dessus-Dessous? Bien tenté! Mais il est un non-sens, ou vide de sens, d’écrire sans sans sens, bien que ce soit de sens qu’il s’agisse, ce sens ne venant pas du sens, ni de Sens, des sens, ou même d’essence, mais de c’en (ce[…]

Gueules cassées de 1918 à 2018

Gueules cassées de 1918 à 2018

Le 11 novembre, 100 ans plus tard En ce 11 novembre 2018, jour de commémoration du centième anniversaire de l’armistice de la première guerre mondiale, la Boîte A2 a pensé que c’était le jour parfait pour vous présenter une série récente de Claire-Agnès Villeneuve, traitant des gueules cassées via un parallèle avec des pommes et[…]

Semaine 68: Un soir sur le Moucherotte

Semaine 68: Un soir sur le Moucherotte

– Ce soir, c’est une victoire écrasante de la photo de Raphaël “Surréaliste Moucherotte”, illustrée sur le facebook de La Boîte A2 par le mot clé “Soir”. Une image sur le vif. Surréalisme, ou impressionnisme? Ici, la lumière semble irréelle. Pourtant, c’est cette lumière qui est apparue subitement d’entre les nuages, en ce soir de[…]

Semaine 67 : La Dame du lac Noir

Semaine 67 : La Dame du lac Noir

-Cette semaine c’est le mot mystère « réflexion » qui remporte les suffrages ! Derrière ce mot se cachait une photographie de Claire-Agnès Villeneuve, prise lors d’une de ses dernières randonnées de l’été au cœur de nos chères montagnes alpines. En avant pour une petite balade onirique. Au  cœur du Taillefer… Il y avait bien longtemps que[…]

Une merveille… inaccessible?

Une merveille… inaccessible?

– Les grenoblois le connaissent tous, et on ne peut parler du Trièves, la vaste dépression naturelle au cœur des Alpes qu’il domine, sans l’évoquer. Le Mont Aiguille était autrefois bien-nommé Mont Inaccessible jusqu’à ce qu’Antoine de Ville réalise sa première ascension, en 1492. Ce fut alors la découverte d’un nouveau monde, source de bien[…]