Gueules cassées 0 - © Claire-Agnès Villeneuve

Gueules cassées de 1918 à 2018

Le 11 novembre, 100 ans plus tard En ce 11 novembre 2018, jour de commémoration du centième anniversaire de l’armistice de la première guerre mondiale, la Boîte A2 a pensé que c’était le jour parfait pour vous présenter une série récente de Claire-Agnès Villeneuve, traitant des gueules cassées via un parallèle avec des pommes et[…]

©Raphaël Charuel - Surréaliste Moucherotte

Semaine 68: Un soir sur le Moucherotte

– Ce soir, c’est une victoire écrasante de la photo de Raphaël “Surréaliste Moucherotte”, illustrée sur le facebook de La Boîte A2 par le mot clé “Soir”. Une image sur le vif. Surréalisme, ou impressionnisme? Ici, la lumière semble irréelle. Pourtant, c’est cette lumière qui est apparue subitement d’entre les nuages, en ce soir de[…]

©Raphaël Charuel - La face Nord-Est du Mont-Aiguille est instable et repose sur d'épaisses couches de roches inconsistantes et ravinées.

Une merveille… inaccessible?

– Les grenoblois le connaissent tous, et on ne peut parler du Trièves, la vaste dépression naturelle au cœur des Alpes qu’il domine, sans l’évoquer. Le Mont Aiguille était autrefois bien-nommé Mont Inaccessible jusqu’à ce qu’Antoine de Ville réalise sa première ascension, en 1492. Ce fut alors la découverte d’un nouveau monde, source de bien[…]

©Raphaël Charuel - L'alpage de Chamechaude.

Connaissez-vous Chamechaude?

– Vindieu! Mais c’est que, pris dans le démarchage comme nous l’étions, nous avions complètement zappé le Cadeau du Vendredi de la semaine dernière!! Quels mauvais pères-Noël nous ferions! Comme nous sommes prêts à tout pour nous faire pardonner, nous vous avons concocté ce petit article. On ne descendra pas de cheminée cette fois, mais[…]

©Raphaël Charuel - Dévoluy Lunaire

Numéro 65: Dévoluy Lunaire

– Dans ce nouveau format du Cadeau du Vendredi, c’est le mot clé “Lunaire” qui a emporté le plus de choix! Il s’agit donc d’une photo de Raphaël Charuel, toujours à l’affut de belles photos de paysage, qui s’affiche cette semaine. Il se confond avec la nuit, entre ciel et terre. On le distingue à[…]

©Raphaël Charuel - Les Stries

Semaine 64: Tigré

– Voici donc une nouvelle image, encore une fois réalisée par Raphaël, notre photographe inconditionnel d’architecture souterraine. Le mur de cette ancienne carrière semble tigré, balafré par ces raies claires et sombres. Ce n’est simplement qu’un jeu de lumières qui provoque des ombres sur la paroi. On va vous expliquer. Cette exploitation souterraine de la[…]

©Raphaël Charuel - Rouge et Scabreux

Semaine 62 : Rouge et Scabreux

– Pour cette semaine 62 et ce dernier cadeau du vendredi printanier (et oui, dans une semaine c’est l’été et on espère que la météo ira avec), Raphaël, en tant que photographe de spéléo à Grenoble, nous emmène une fois de plus dans une mine. Pas dans le 62, non non non! Mais aux antipodes,[…]

Proue dans la végétation, le palais des sports éclairé en rouge ardent. ©Raphaël Charuel

Année Olympique

– Vous le savez très certainement, durant le mois de février dernier ont eurent lieu les JO d’hiver de Pyeongchang. Ce fut aussi les 50 ans des Jeux d’hiver de Grenoble qui se sont déroulés du 6 au 18 février 1968. Petit retour-arrière! Illustrations de Raphaël Charuel, photographe d’architecture et de paysage basé à Grenoble.[…]

©Raphaël Charuel - La nuit sur Chamechaude

Semaine 50: On enlève les Peaux!

-Il s’en est fallu de peu, c’est à une voix que Raphaël remporte ce 50e duel du cadeau du vendredi. On enlève les peaux cette semaine, les températures remontent en flèche! Au chaud, récit d’un soir aux conditions météorologiques exceptionnelles! La neige abondante de cet hiver a permis à Raphaël de s’initier au ski de[…]

©Claire-Agnès Villeneuve - Coquelicot ou l'ardeur fragile

Semaine 44 : Coquelicot où l’ardeur Fragile

  – Cette semaine les votes ont étés serrés, très serrés. Mais à un poil près, ou plutôt un pétale près, c’est Claire-Agnès Villeneuve qui l’emporte avec son bouquet de coquelicots. Certes ce n’est pas encore la saison de ces délicates fleurs des champs, qui font le bonheur des photographes et le malheur des agriculteurs[…]